Alexandre Arnault fait son entrée au sein du clan LVMH avec Rimowa

Alexandre Arnault fait son entrée au sein du clan LVMH avec Rimowa

Alexandre Arnault fait son entrée au sein du clan LVMH en acceptant la cogérance de Rimowa, l’entreprise allemande récemment acquise par le groupe. Retour sur le parcours du jeune homme de 24 ans.

Une histoire de famille

En confiant les clés de sa dernière acquisition à son troisième enfant, Bernard Arnault sait parfaitement ce qu’il fait. L’homme d’affaires français n’en est pas à sa première expérience du genre, il fait en effet confiance à ses enfants depuis plusieurs années pour la gestion de ses marques. L’aînée, Delphine, est la numéro 2 de Louis Vuitton, son frère Antoine dirige Berluti, il était donc tout à fait logique qu’Alexandre accède lui aussi à ce type de responsabilités.

Habitué depuis longtemps à accompagner son illustre père lors de ses déplacements professionnels à travers le monde, le jeune garçon, tout juste diplômé d’une grande école d’ingénieurs française, Télécom ParisTech, est sans aucun doute l’homme de la situation.

Au programme, la gestion des 3 000 employés que compte l’entreprise, spécialiste du bagage de luxe, et le développement du chiffre d’affaires qui a atteint les 400 millions d’euros en 2016.

Une société en plein développement

Voila plusieurs mois que LVMH tentait le rachat de la société allemande, gérée jusqu’alors par Dieter Morszeck, petit-fils du fondateur. Fondée en 1880, elle est connue pour ses malles de luxe, à la fois solides (conçues en polycarbonate) et légères. Elles séduisent les stars depuis de nombreuses années et sont bien reconnaissables grâce à leurs rayures grises horizontales.

La technologie est au cœur des enjeux à venir pour la marque. Alexandre Arnault est particulièrement indiqué pour accomplir ce challenge, il est en effet connu pour être un grand amateur de digital et se présente volontiers sur son compte Twitter comme un « geek ». Féru de nouvelles technologies, il compte également assoir la présence de LVMH sur les réseaux sociaux dans les années à venir et lui faire prendre le tournant du digital sans accroc.

Categories: Economie

A propos de l'auteur

Sébastien

Journaliste indépendant - Webmaster du site SpreadTheTruth.fr

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*