Après le Black Friday, le green Friday !

Après le Black Friday, le green Friday !

Impossible de passer à côté du Black Friday ! Cette tradition made in USA a envahi la France depuis quelques années, devenant une véritable fête de la consommation attendue comme Noël par des millions d’acheteurs. Un réseau d’entreprises a voulu répondre à la folie par un concept écologique et social, le Green Friday !

Le Black Friday : c’est quoi ?

Le Black Friday est devenu un vrai événement en France. Importé par les sites de e-commerce, il a conquis toutes les marques et le cœur des consommateurs en quelques années. Aux États-Unis, il s’agit du jour suivant Thanksgiving, lors duquel les distributeurs font des soldes monstres. À quelques semaines des fêtes de fin d’année, ce jour de promo n’a eu aucun mal à s’imposer en France. Il faut dire que les enjeux sont colossaux !

Lancée par Amazon en 2014 sur notre territoire, cette journée est aujourd’hui attendue par les Français qui comptent bien dépenser une bonne partie de leur argent réservé au cadeau de Noël en quelques heures. D’après une enquête menée par Médiamétrie//NetRatings pour la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les internautes prévoient de dépenser 187 € des 203 € en moyenne de leur budget. Au total, 845 millions d’euros devraient être dépensés sur les plateformes de commerce en ligne en quelques heures.

Le Green Friday

Jugé trop commercial par plusieurs marques et collectifs, le Black Friday à ses détracteurs.

C’est le cas d’Envie, un réseau d’entreprises de l’économie sociale et solidaire. Afin de lutter contre cet événement, et surtout contre le message de surconsommation qu’il véhicule, Envie a choisi de lancer le Green Friday. L’idée, sensibiliser la population à des questions plus importantes, comme le recyclage, la réparation, la réutilisation d’objets du quotidien. Plutôt que d’acheter, de jeter et de racheter, place à l’anti-gaspillage. Olivia Stauffer, directrice de la communication du réseau Envie explique : « Depuis 32 ans, on milite contre le gaspillage, on travaille sur les déchets et on prend régulièrement paroles sur ces sujets-là. Cette année, on a seulement souhaité le faire de façon plus forte. Nous souhaitons montrer au consommateur que des alternatives à la consommation linéaire existent et que même chez eux, ils peuvent réparer certains appareils grâce à des tutoriels par exemple ». Une belle initiative qui devrait convaincre les plus hésitants.

D’autres entreprises sont d’accord, à commencer par La Camif, société spécialisée dans la vente en ligne d’équipement de la maison. Afin de montrer à quel point elle est contre le Black Friday, la marque a tout simplement décidé de fermer son site ce jour-là ! Le Pdg Émery Jacquillat a préféré mobiliser ses salariés demain en les incitant à faire du bénévolat, un autre moyen de sensibiliser et répondre à la surconsommation !

Categories: Economie

A propos de l'auteur

Sophie Labatte

Sophie, Rédactrice Web
Rédige des chroniques et actualités sur SpreadTheTruth

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*