Hôtesse de caisse : Quelle différence avec la caissière ?

Hôtesse de caisse : Quelle différence avec la caissière ?

Vous avez ici deux appellations qui semblent opposées lorsqu’on considère leur écriture. Or dans la pratique, elles sont assez liées, puisqu’étant des synonymes. Elles désignent en effet des fonctions identiques quoiqu’ayant des consonances diverses.

Un métier en vogue

Le besoin de caissière est aujourd’hui une réalité saisissante au regard de la forte disponibilité de services en tout genre nécessitant cette compétence. La demande de personnel allant dans ce sens est importante, et les offres d’hôtesse de caisse hotessjob abondent dans le même ordre d’idées. Ce site étant une référence en la matière, il pourra vous orienter et vous permettre de postuler à un poste relevant de cette qualité.

En quoi consiste le rôle de la caissière ?

Encore appelée hôtesse de caisse, la caissière reçoit, enregistre et totalise les paiements des clients. Elle note les achats effectués par ces derniers, encaisse les frais d’achats des produits et éventuellement assure leur mise en sac.

La caissière est la principale actrice de la fidélisation des clients. Pour cela, elle se doit d’être en tenue correcte et d’être cordiale envers ceux-ci. Recevoir leurs éventuelles remarques, les renseigner sur l’actualité du magasin ou de la société fait aussi partie de ses attributs. Dans l’accomplissement de ses fonctions, la caissière doit gérer efficacement les flux de produits.

Par ailleurs, la gérante de caisse a l’obligation de respecter à la lettre les procédures d’encaissement. Celle-ci doit également veiller à une manipulation prudente des produits et articles, et les ensacher comme il le faut. Faire la promotion de la carte de fidélité de la société ou de la boutique si celle-ci en dispose, est aussi une attribution qui relève de ses compétences.

De même, l’hôtesse de caisse est en collaboration avec le service de comptabilité pour lequel elle remplit les documents nécessaires à la mise à jour des finances de son lieu de travail. Avec l’évolution des technologies, ces fonctions se sont davantage modernisées, offrant plus de souplesse et moins de contraintes aux personnes qui pratiquent cette fonction. En vous rendant sur cette page, vous aurez davantage d’éléments sur le profil de carrière de la caissière.

Des notions identiques.

Vous l’aurez certainement compris, il n’y a visiblement pas de différence entre ces deux appellations. Bien qu’étant phonétiquement différentes, elles désignent cependant la même fonction et revêtent les mêmes attributions et obligations. Dans l’un ou l’autre des cas, allusion est faite à un corps de métier identique.

A certains égards, ce sont des termes qui ne produisent pas toujours le même effet lorsqu’ils sont employés. D’aucuns préfèrent l’un au détriment de l’autre parce qu’ils l’estiment plus valorisant et moins enclin à banaliser le métier en lui-même. En effet, les personnes ayant une préférence pour le terme « hôtesse de caisse » affirment qu’il est plus humanisant et moins complexant que celui de caissière. Pour elles cet emploi est plus agréable à l’oreille et ennoblissant que l’autre qui tend plus à donner une idée robotisée et dévalorisante de la fonction en question.

C’est désormais on ne peut plus clair. Dans la pratique, la synonymie des deux termes évoqués supra parait évidente. Les attributions et obligations qui y sont liées sont identiques, même si des différences peuvent s’observer selon le type de société, d’entreprise ou de magasin. Leur différence supposée tient plus de la courtoisie qu’autre chose. Si vous désirez plus de précisions sur la qualité d’hôtesse de caisse , cette page vous en apportera autant que se peut.

Categories: Economie

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*