Le lipofilling ? Mais Késako ?

Le lipofilling ? Mais Késako ?

Le lipofilling est une technique chirurgicale destinée à réinjecter de la graisse prélevée à un endroit du corps par lipoaspiration, à un autre endroit pour le remodeler. Une définition sommaire et simple qui n’éclipse en rien la complexité de cette technique esthétique non invasive. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le lipofilling.

Les caractéristiques du lipofilling

L’intervention se déroule en bloc opératoire sous anesthésie locale ou générale. L’intérêt de cette technique est de réutiliser la graisse pour repulper un visage, atténuer des rides, augmenter le volume fessier ou redessiner une silhouette. Le lipofilling est donc une excellente option dans la chirurgie réparatrice et reconstructrice, avec un champ d’application très large.

Le chirurgien esthétique est le seul praticien du monde médical assez qualifié et compétent pour pratiquer le lipofilling. Il établit le diagnostic pré-opératoire, procède au repérage des zones à prélever et des zones receveuses, mène la consultation pré-opératoire, évalue la quantité de graisse à prélever et la quantité à réinjecter, réalise l’acte chirurgical, effectue le suivi post-opératoire, etc… Pour obtenir de meilleurs résultats, il doit également s’adapter à chaque patient.

Le lipofilling est contre-indiquée dans le cas des fumeurs, des personnes diabétiques, des personnes faisant de l’hypertension, des personnes souffrant de problèmes de coagulation sanguine, des femmes enceintes ou allaitantes et des mineurs.

Les avantages et les inconvénients du lipofilling

La particularité de cette technique est que la réutilisation de la propre graisse du patient permet d’éviter les risques de rejet ou les complications comme celles liées à l’utilisation de la toxine botulique par exemple. La graisse prélevée est décantée en centrifugeuse afin de séparer les composants.

L’autre avantage du lipofilling est l’absence d’hospitalisation longue durée. En effet, les trois étapes de l’opération se déroulent sur une même journée :

  • La lipoaspiration des tissus graisseux faite par de petites incisions de quelques millimètres de diamètre
  • Le passage de la graisse en centrifugeuse
  • La réimplantation de la graisse à l’aide de micro-canules

Le lipofilling est certes une intervention non invasive, mais il n’en est pas moins une opération chirurgicale avec des effets secondaires à ne pas prendre à la légère. Les zones de prélèvements et les zones receveuses peuvent être, par exemple, fortement tuméfiées après l’intervention. Dans ce cas, le port d’un pansement pendant 24 à 48h est donc vivement conseillé.

Categories: Santé

A propos de l'auteur

Sébastien

Journaliste indépendant - Webmaster du site SpreadTheTruth.fr

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*