Le site de rencontres de Facebook

Le site de rencontres de Facebook

Suivant l’annonce de son leader lors de la journée F8, Facebook va lancer son site de rencontres. Le réseau social peut devenir un concurrent redoutable pour les leaders du marché comme Meetic ou Tinder notamment en raison de son argument de taille : ses quelques 2 milliards d’utilisateurs.

Près de 200 millions de célibataires sur Facebook

La firme se remet encore difficile du scandale de Cambridge Analytica. Malgré ses efforts pour protéger les données de ses utilisateurs, Facebook a encore du mal à convaincre notamment parce que le réseau continue à collecter les données des profils abonnés.

L’exploitation de ces données a permis justement de découvrir qu’environ 200 millions d’utilisateurs du réseau social s’affichaient comme célibataires. Une occasion à saisir pour Facebook de devenir le premier réseau à proposer une nouvelle fonction facilitant les rencontres.

Facebook évoque également d’autres atouts indéniables et indispensables au dating comme son large panel de services freemium ou payants, son interface intuitive facile à utiliser et à laquelle les utilisateurs sont déjà habitués ainsi que sa richesse en termes de technologies et d’intelligence artificielle.

« Des relations authentiques et durables »

Concrètement, les utilisateurs vont pouvoir créer ce qu’on appelle « un profil de rencontre » distinct du profil classique. Sur ce profil de rencontre, plusieurs paramètres sont modifiables comme les critères du partenaire potentiel. Les notifications apparaissent dans le fil d’actualité et toutes les fonctionnalités seront disponibles pour faciliter les échanges en privé.

Le service de rencontres de Facebook veut surfer sur « la construction de relations authentiques et durables » pour se distinguer de ses concurrents directs. En effet, la société pense pouvoir proposer des profils plus sécurisés et vérifiables.

Cette stratégie de développement de Facebook est perçue comme un leurre pour certains, et comme un moyen de répondre à ses problématiques de fidélisation pour d’autres. Pour les actionnaires du Match Group (Tinder et Meetic) cependant, l’annonce a fait l’effet d’une bombe puisque le titre a chuté de 22%.

Categories: Actualités, Internet

A propos de l'auteur

Sophie Labatte

Sophie, Rédactrice Web Rédige des chroniques et actualités sur SpreadTheTruth

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*