Ma première ruche : comment la choisir, comment m’en occuper ?

Ma première ruche : comment la choisir, comment m’en occuper ?

C’est bien d’avoir du miel fait maison, mais élever des abeilles n’est pas aussi simple qu’on voudrait bien le penser. Bien que les abeilles ne nécessitent pas en général beaucoup de travail puisqu’elles se nourrissent essentiellement de nectar, il y a tout autour de l’élevage des éléments à prendre en considération.

Comment choisir la ruche ?

D’un point de vue pratique, les ruches de types Dadant sont les plus conseillées. Leurs structures permettent de faciliter la récolte puisque la hausse est comme une sorte d’extension de la ruche. Une ruche de ce genre est composée d’un corps principal où va vivre toute la colonie. Il y a ensuite la hausse qui va être rajoutée en général en mois de mars, lorsque les abeilles vont commencer à constituer leurs réserves grâce à l’éclosion des fleurs, et enfin la toiture qui est quelquefois munie d’un trou, soit pour aérer la ruche quand il fera trop chaud, soit pour nourrir les abeilles avec du sucre candi par exemple pendant l’hiver.

De là, à vous de voir ce que vous attendez de votre élevage avant d’acheter une ruche d’abeille. Les ruches munies d’une hausse peuvent durer jusqu’à 20 ans si l’on a une ruche de bonne qualité, c’est-à-dire fabriquée avec de bons matériaux. L’idéal serait du bois. Il y a aussi des ruches en plastique, mais ce n’est pas très conseillé. Les abeilles ne les aiment pas beaucoup à cause de l’odeur de plastique, mais aussi, parce que c’est un matériau qui ne respire pas. C’est essentiel surtout pendant l’été où la température est étouffante.

Si vous voulez faire un élevage sur du long terme, n’hésitez pas à investir dans ce type de ruche. Sinon, il y a des ruches moins coûteuse et peu durable comme le cas des ruches traditionnelles où il faut même quelquefois casser la ruche pendant la récolte.

Bien s’occuper de sa ruche, qu’est-ce que cela implique ?

Il est préférable de ne pas peindre la ruche ou du moins, adressez-vous à un magasin spécialisé pour cela. Les abeilles sont très sensibles aux produits chimiques. Pendant la récolte, si vous utilisez une hausse, si possible, ne prélevez que le miel qui est dedans. Comme la colonie vit essentiellement dans le corps de la ruche, la récolte ne les perturbera pas trop.

Pendant l’été, pensez à bien aérer la ruche. N’oubliez pas que dans le milieu naturel, les abeilles apprécient l’ombre et la fraicheur. C’est pour cela que les ruches se retrouvent le plus souvent dans des troncs d’arbre ou bien cachées sous les feuillages. Les fleurs sont essentielles puisque c’est de là que les abeilles tirent le nectar. Pensez donc à planter un maximum de fleurs dans votre jardin si possible.

Les abeilles n’aiment pas beaucoup que l’on touche à leur habitation. Si vous n’êtes donc pas vraiment obligé, éviter les transhumances. Evitez aussi de toucher à la ruche si c’est juste parce que vous pensez que la ruche serait plus jolie de l’autre côté de votre jardin.

N’oubliez pas non plus de nouer des contacts avec vos voisins apiculteurs, surtout ceux qui sont dans la région depuis longtemps s’il y en a. Il est même préférable de le faire avant d’acheter votre première ruche. Ils vous aideront sûrement dans le choix de la ruche ou ce qu’il faut faire contre les prédateurs ou les maladies.

Categories: Insolite

A propos de l'auteur

Sebastien

Geek, spécialiste des questions économiques et sociétales. Rédacteur occasionnel sur Spreadthetruth.

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*