Partir travailler à l’étranger, c’est facile !

Partir travailler à l’étranger, c’est facile !

Tout plaquer et trouver un travail à l’étranger, tel est le rêve de nombreux français ! Si certains ont la chance de pouvoir s’expatrier, la majorité d’entre eux doit prendre beaucoup de risques si elle veut vivre cette expérience hors norme. Pourtant, s’imprégner d’une nouvelle culture et faire des rencontres afin d’oublier un quotidien devenu routinier n’est pas si compliqué !

Définir ses objectifs

Que ce soit pour rajouter une belle ligne à son CV, apprendre ou se perfectionner dans une autre langue ou simplement par défi, travailler à l’étranger est un choix que tentent de plus en plus de français. Pour quelques mois, un an ou plus, comment procéder ?

Avant cette décision radicale, il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions. Première chose à faire, définir ses qualités et défauts, ses acquis et ses attentes afin de trouver un job qui corresponde à la fois à la réalité du marché dans le pays visé et à ses propres attentes et possibilités.  Il peut être intéressant de faire un tour sur le site de la Commission européenne, qui propose plus d’un million d’offres, tous secteurs confondus. Cela permet à la fois de savoir quelles qualités sont les plus recherchées mais aussi qu’elle est l’offre dans le monde ! Pôle Emploi International existe aussi, on y trouve de nombreuses offres concernant l’Europe.

Le rêve américain

Si l’on vise plutôt les Etats-Unis et le Canada, mieux vaut faire partie de l’hôtellerie, du commerce, de la gestion, de la santé et de l’informatique. Le marché du travail se porte bien…mais pas pour tous les secteurs. Aussi, il est de plus en plus compliqué de faire accepter son dossier car les français qui ont tenté leur chance là-bas sont nombreux et ces pays cherchent dernièrement à privilégier leur population.

Pour ces destinations comme pour le reste du monde, il faut s’assurer avant le départ que l’on possède un niveau en langue correct. Si l’on ne comprend pas l’annonce, inutile de poursuivre !

Puiser des informations auprès de ceux qui ont tenté l’expérience

Il faudra également se renseigner longtemps à l’avance sur le pays que l’on vise : pour cela, rien de tel que les blogs et forums d’expatriés qui répertorient les démarches à suivre et facilitent l’insertion une fois sur place. Attention aussi, ceux qui n’ont pas la chance de profiter d’un contrat d’expatrié, qui concerne vraiment une minorité de français travaillant à l’étranger, bénéficieront  de peu d’avantages et dépendront du droit local. Il faut alors bien lire son contrat de travail, les conditions d’embauche et de licenciement, le taux d’imposition, les congés, la durée du travail…

Enfin, si c’est l’Espace Economique Européen qui est visé, il est possible de profiter d’une protection sociale équivalente à celle qui existe en France (une trentaine d’autres pays ayant signé une convention de sécurité sociale avec la France offrent les mêmes avantages). Par exemple, les droits à la retraite peuvent être pris en compte (plus d’informations sur cleiss.fr ). Si ce n’est pas le cas, l’idéal est de se tourner vers la caisse des Français de l’Etranger.

Enfin, pensez à la validité de votre passeport, parfois au visa et à vous enregistrer au registre des Français établis hors de France, utile en cas de problème !

 

Categories: Economie
Mots clés: étranger, travail

A propos de l'auteur

Sophie Labatte

Sophie, Rédactrice Web Rédige des chroniques et actualités sur SpreadTheTruth

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*