Purifier son intérieur grâce aux plantes !

Purifier son intérieur grâce aux plantes !

On l’ignore souvent mais de nombreux composants chimiques invisibles à l’œil se cachent dans nos intérieurs. Certains représentent un danger pour la santé et sont responsables d’allergies. Issus la majeure partie du temps des produits d’entretien et des désodorisants, ils sont évacués à chaque fois que la maison est aérée. Cependant, certains persistent, il faut donc trouver des solutions pour les neutraliser.

Des zones à risques Spathiphyllum

La meilleure méthode pour se débarrasser durablement de ces composants néfastes, le jardinage ! On constate que les grandes villes et les zones industrielles sont plus sujettes à ces phénomènes du « mauvais air » depuis que des études ont montré que les cancers y sont plus nombreux. La présence de substances comme le benzène contenu dans la peinture, les formaldéhydes des meubles en kit et des papiers-peint, ou encore l’ammoniaque, le toluène et le monoxyde de carbone sont autant d’agents potentiellement agressifs pour l’homme.

Des solutions simples et peu coûteuses

Le fait d’utiliser des produits d’entretien biologiques ou de revenir à l’indémodable vinaigre blanc est un bon moyen de lutter, tout comme l’ajout chez soi de plantes bien spécifiques qui ont le pouvoir de nettoyer l’air !

Pour dépolluer l’atmosphère, elles utilisent une technique basée sur un échange gazeux, la plante « attrapant » les substances nocives suspendues dans l’air et rejetant du CO2 non toxique. On estime qu’une plante pour une surface de 10 m² améliorera sensiblement la pureté de l’air.dracaena-marginata-plante-interieur

Parmi les meilleures et les moins chères, le lierre et le chrysanthème qui permettent de lutter contre le benzène, la gerbera et le dragonnier qui combattent le trichloréthylène et la fougère et le ficus, véritables anti xylène. Ainsi, plus d’une cinquantaine d’espèces sont considérées comme dépolluantes, les plus efficaces parvenant à éliminer plusieurs gaz toxiques et à humidifier l’air, comme c’est le cas pour le spathiphyllum et le schefflera. Ces plantes peuvent être installées partout, y compris dans les chambres.

Le philodendron est également un bon absorbeur d’odeurs comme le tabac, tout comme l’azalée.

Alors n’attendez plus et rendez-vous chez votre pépiniériste !

Categories: Santé
Mots clés: oxygène, plantes

A propos de l'auteur

Sophie Labatte

Sophie, Rédactrice Web Rédige des chroniques et actualités sur SpreadTheTruth

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*