Troubles alimentaires : un nouvel espoir pour les malades ?

Troubles alimentaires : un nouvel espoir pour les malades ?

Et si le mystère de l’anorexie et de la boulimie était finalement résolu ? Des scientifiques de l’Inserm pensent avoir découvert l’origine des maladies, une protéine méconnue qui jouerait le même rôle que l’hormone de satiété.

ClpB, la protéine qui imite la mélanotropine

L’anorexie et la boulimie sont des maladies dues à des troubles du comportement alimentaire. Méconnues malgré les nombreuses recherches dont elles font l’objet, elles sont peut-être en passe d’être comprises grâce aux résultats obtenus par des chercheurs de l’Inserm de Rouen. Ceux-ci ont en effet découvert que la flore intestinale serait en partie responsable des troubles alimentaires, et plus précisément une protéine, la ClpB, bactérie intestinale qui prend la forme de l’hormone de satiété, la mélanotropine. Stress, émotion, angoisse, certains facteurs psychologiques créent cette hormone et donnent au cerveau l’impression de ne pas avoir faim (anorexie) ou au contraire d’avoir besoin de manger (boulimie).

De l’espoir pour les malades

Leur étude a été publiée le 7 octobre dans la revue Translational Psychiatry. Pour obtenir ce résultat, ce sont 60 patients qui ont été analysés pendant plusieurs mois. La conclusion d’une telle découverte est bien sûr l’espoir que cela apporte aux malades puisque l’objectif est qu’elle soit suivie par la création d’un traitement : « Nous travaillons actuellement au développement d’un test sanguin basé sur la détection de la protéine bactérienne ClpB. Si nous y arrivons, il permettrait la mise en place de thérapies spécifiques et individualisées des troubles du comportement alimentaire » ont déclaré Pierre Déchelotte et Sergueï Fetissov, les co-auteurs de l’étude.

Ainsi, de nouvelles expériences ont déjà commencées chez la souris, les scientifiques tentant de corriger l’action de la protéine et de la neutraliser grâce à des anticorps spécifiques. C’est un véritable espoir pour les malades quand on sait qu’aujourd’hui 15 à 20% de la population souffre de troubles du comportement alimentaire, un mal qui touche principalement les adolescents et les jeunes adultes.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=f6UgdQXK7Jw]

Categories: Santé

A propos de l'auteur

Sophie Labatte

Sophie, Rédactrice Web Rédige des chroniques et actualités sur SpreadTheTruth

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*