Quels sont les vaccins obligatoires pour la crèche ?

Quels sont les vaccins obligatoires pour la crèche ?

L’an dernier, une nouvelle mesure concernant les enfants avait été annoncée, onze vaccins allaient devenir obligatoires. Entrée en vigueur le 1er janvier dernier, cette décision prise par le ministère de la Santé soulève de nombreuses questions, notamment pour les modes de garde.

Les vaccins : pour qui ?

La rougeole, les oreillons, la rubéole… Autant de maladies pour lesquelles il existe un vaccin. Depuis le 1er janvier, 11 d’entre eux sont devenus obligatoires, impossible d’inscrire son enfant à la crèche sans les avoir faits au préalable.

  • Enfants nés à partir du 1er janvier 2018 : la vaccination contre la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae B, l’hépatite B, le Méningocoque C, le Pneumocoque, la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole est obligatoire jusqu’à 2 ans. Ils doivent donc être vaccinés (sauf contre-indication médicale reconnue) contre ces onze maladies pour pouvoir être admis en crèche, à l’école, en garderie, en colonie de vacances ou toute autre collectivité d’enfants.
  • Enfants nés avant le 1er janvier 2018 : la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est obligatoire. Ils doivent donc être vaccinés contre ces trois maladies (sauf contre-indication médicale reconnue) pour pouvoir être admis en crèche, à l’école, en garderie, en colonie de vacances ou toute autre collectivité d’enfants.

Il existe toutefois des vaccinations recommandées :

  • les maladies telles que la tuberculose, la coqueluche, la rubéole, la rougeole, et les oreillons, la varicelle, la grippe, l’hépatite B, le zona ;
  • les infections invasives à haemophilus influenzae de type B, à pneumocoque, à méningocoque C ;
  • les infections à papillomavirus humains.

En cas de refus : attention, le refus de se soumettre à ces vaccins peut entraîner des poursuites pénales. Le Conseil constitutionnel a jugé en mars 2015 la vaccination obligatoire pour les enfants, conformément à l’exigence constitutionnelle de protection de santé (source Zazzen.fr)

L’accès en crèche se fait donc seulement si les enfants sont à jour de leurs vaccins obligatoires, les parents doivent en apporter la preuve (carnet de santé). En effet, concernant des structures sanitaires et scolaires, l’admission totale n’est possible qu’à cette condition. Les familles ont trois mois pour régulariser la situation, le responsable de la structure pouvant choisir d’exclure l’enfant.

À noter que cette obligation vaccinale ne concerne pour le moment pas les accueils individuels (assistantes maternelles, Maisons d’Assistants maternels (MAM).

Categories: Santé
Mots clés: creche, enfant, vaccin

A propos de l'auteur

Sébastien

Journaliste indépendant - Webmaster du site SpreadTheTruth.fr

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*