Les véhicules électriques débarquent dans les auto-écoles

Les véhicules électriques débarquent dans les auto-écoles

A l’heure où le prix du pétrole explose, où l’on ne parle que de réchauffement climatique, le véhicule électrique peut sortir son épingle du jeu ! C’est simple, il s’est vendu une voiture électrique chaque heure grâce au travail des particuliers, des entreprises mais aussi des collectivité. Les auto-écoles commencent à s’y mettre aussi avec l’achat de véhicule électrique à double commande.

Et si vous passiez votre permis de conduire sur une voiture électrique

Paris a vu l’arrivée des véhicules électriques grâce à son AutoLib et à l’installation de bornes de recharge. C’est ce travail des collectivités qui permet l’essor de ces véhicules. De nouveaux véhicules voient le jour comme la Renault Zoe, la Volkswagen e-up!, les BMW i3, et bien d’autres encore.

La facilité de conduite de ces véhicules est incontestable et elle est très confirmée par les nouveaux titulaires d’un permis passé depuis un véhicule électrique. Les raisons données par les propriétaires d’auto-écoles de passer à l’électrique sont souvent différentes et pas forcément que économique. En plus d’une économie de carburant, il faut aussi noter le vrai avantage écologique qu’apporte ces véhicules. De plus, il faut noter un vrai avantage concurrentiel pour se démarquer des autres auto-écoles.

En revanche, il vous faudra faire attention. Les véhicules électriques sont tous dotés de boite de vitesses automatique (ou BVA) et un permis délivré depuis un véhicule BVA ne pourra pas être utilisé sur un véhicule à vitesse manuelle, ou BVM.

Les doubles commandes d’un véhicule électrique dans les auto-écoles

En France, c’est la Peugeot iOn, véhicule 100% électrique, qui a été choisie pour être le premier véhicule électrique dans une auto-école. Située dans la Marne, cette auto-école possédant 3 agences a décidé de faire un véritable pari sur l’avenir en intégrant des véhicules électriques à son parc automobile. La façon de conduire ces nouveaux véhicules est aussi appréciée par les gérants et ils orientent leur formation autour de l’éco-conduite et le silence indiscutable et très appréciable.

En Grande-Bretagne, deux auto-écoles avaient déjà fait du bruit en intégrant des véhicules électriques dès octobre 2012. Il s’agissait de l’Opel Amara dont l’autonomie était évaluée à 80km, ce qui est largement suffisant pour une auto-école. La Nissan LEAF avait ensuite été intégrée au début de l’année 2013

A Bordeaux, nous espérons que les auto-écoles passeront très vites aux véhicules électrique. En plus de la diminution de la pollution, nous apprécierons forcément la diminution du bruit, qui est une autre sorte de pollution.

Categories: Insolite

A propos de l'auteur

Sébastien

Journaliste indépendant - Webmaster du site SpreadTheTruth.fr

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*