La maison en paille, une bonne idée pour faire des économies ?

La maison en paille, une bonne idée pour faire des économies ?

Encore rare, la maison en paille séduit de plus en plus de propriétaires de terrain pour son côté écologique, l’isolation qu’elle procure et le fait qu’elle soit plus intéressante financièrement. Quel est le principe de ce procédé ?

Le fonctionnement

La maison en paille n’attire plus seulement les propriétaires écolo, elle intéresse désormais tous ceux qui souhaitent faire des économies et les bricoleurs qui rêvent de participer à la construction de leur habitation. De manière générale, elle est montée autour d’une ossature de bois posée sur une dalle de fondation ou une semelle. Chaque montant est espacé afin de recevoir la largeur d’une botte de paille. Il faut savoir que la paille n’est pas standardisée, et qu’il est donc possible d’adapter taille à la demande. Afin d’être de parfaits isolants, ces bottes sont enduites à l’intérieur et à l’extérieur d’une première couche de chaux ou d’un mélange de terre, qui va également permettre la consolidation de la structure.

Ces matières assurent aussi que la pourriture ne s’installe pas, que l’humidité n’apparaisse pas et, en fonction des zones dans lesquelles la maison est construire, que les animaux et insectes ne viennent pas nuire à son aspect.

La toiture prend la forme d’une charpente préfabriquée (aussi appelée fermette) et s’appuie sur des poutres horizontales (sablières) qui reposent sur les murs. Afin de bien soutenir le toit, elles sont également fixées à la dalle par des câbles de fer.

Un isolant idéal

Là où la paille prend tout son intérêt, c’est qu’elle est un excellent isolant. Les bottes ont une épaisseur d’au moins 25 cm. A l’intérieur, après l’application de chaux (ou de terre), des plaques de plâtres viennent s’ajouter afin de permettre tout type de décoration (peinture, papier peint…) mais pour un résultat 100% naturel, de nombreux propriétaires choisissent un bardage de bois qui donne un aspect rustique ou contemporain en fonction de ce que l’on en fait. A ne pas perdre de vue toutefois, la perméabilité du revêtement intérieur doit être au moins égal à celui extérieur.

Autre avantage de la paille, son coût : elle est le matériau le moins cher et le plus économe en énergie. Le ballot coute environ 1€ !

Toutefois, il existe aussi quelques inconvénients, à commencer par la construction qui ne peut pas avoir lieu toute l’année. L’enduit ne se pose qu’en cas de très beau temps, mieux vaut donc se lancer pendant l’été ou éviter les régions où la météo est trop incertaine. De plus, étant non standardisée, les assurances et les banques sont encore frileuses à l’idée de participer à de tels projets. Enfin, il n’est pas toujours facile de trouver des professionnels bien formés.

Cependant, aujourd’hui, on compte entre 400 et 1000 maisons en paille à travers la France, preuve que les choses devraient vite évoluer !

 

 

Categories: Insolite
Mots clés: économie, maison, paille

A propos de l'auteur

Sophie Labatte

Sophie, Rédactrice Web Rédige des chroniques et actualités sur SpreadTheTruth

Laisser un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*